Utah Beach.

Du haut des dunes se dévoile un paisible paysage maritime. Aujourd’hui, on peine à croire que ce rivage de sable fin, baigné de lumière et d’embruns, fut le théâtre d’une bataille cruciale pour l’avenir des Européens.

L’Esprit Utah Beach est né ici. Depuis plus de soixante-dix ans, emporté par le vent qui souffle sur la plage, il rayonne partout dans le monde et diffuse trois valeurs fondamentales : le succès, l’innovation, l’engagement.

 

 

SUCCÈS

 

INNOVATION
 

 

ENGAGEMENT

Celui d’une bataille homérique qui bouleversa le cours de l’Histoire et redonna espoir au monde entier.

 

Celle par laquelle le succès a été rendu possible, porté par une technologie et une stratégie résolument moderne.

 

Celui de ces soldats dont le courage et la détermination prouvent qu’ensemble, solidaires, les hommes détiennent les clés de tous les succès. 


Lors de cet événement historique de 1944, deux hommes parmi tant d’autres résument l’Esprit Utah Beach.

Cinq minutes avant l’heure H, aux commandes de son bombardier B-26, le major David H. Dewhurst, prend une décision hautement périlleuse qui contribue à affaiblir les défenses allemandes et à assurer le succès du débarquement des fantassins sur la plage.

De son côté, Michel de Vallavieille, grièvement blessé dans les combats, doit la vie aux chirurgiens américains qui l’opèrent à Utah Beach et l’évacuent vers l’Angleterre. Elu maire de Sainte-Marie-du-Mont cinq ans plus tard, il fonde

en 1962, contre l’avis de ses administrés, le musée du débarquement de Utah Beach pour exprimer sa gratitude envers les Alliés et leur sacrifice.

Aujourd’hui, David et Gene Dewhurst, les fils du major David H. Dewhurst, sont les principaux mécènes du Musée du Débarquement de Utah Beach dont le président est Charles de Vallavieille, fils de Michel de Vallavieille.


À leur manière, David, Gene et Charles perpétuent ce que nous ont légué les hommes du 6 juin 1944 : l’Esprit Utah Beach.